J’ai déjoué les pièges de la consommation, je suis libre!

pièges de la consommation

Les pièges de la consommation?

Ce matin, en discutant avec une amie blogueuse, je me demandais si plusieurs personnes sont ou ont été – comme moi – prisonnier de la consommation?

Maintenant que je me suis libéré, j’ai le goût de libérer les autres… J’ai le goût de les aider à sortir de la prison de l’argent et de la consommation. Oui, oui, c’est une prison!!

Pour me libérer des pièges de la consommation j’ai dû apprendre à déjouer le marketing subliminal et surtout, j’ai dû apprendre à vivre heureux sans dépenser. À vivre dans la simplicité et en contaminant moins la planète de mes achats inutiles…

Je raconte toute mon histoire dans mon livre Reprenez rapidement le contrôle de votre vie financière.

Mais ne soyez pas trop impulsif, lisez plutôt ce qui suit car je vous partage le coeur du problème que l’on vit tous…

 

Vivre sa vie en fonction des autres est la meilleure façon de la rater!

Je ne parle pas de faire des études ou un travail qui plaît à nos parents. Je parle de faire des choix en fonction de ce que les gens diront de nous.

Et je ne parle pas seulement des amis…

Je parle du respect que les gens – en général – nous donnent quand:

  • Ils nous voient portant certains vêtements
  • Ou conduisant une certaine voiture.
  • Ou quand ils nous voient partir pour un voyage exotique…
  • Et quand on se fait remarquer dans un resto branché.

 

Vous me voyez venir?

Même quand on croit être libre, on ne l’est pas vraiment!

Il y a toujours un soupçon de j’aimerais tellement que l’on me reconnaisse, grâce à mes choix de consommation.

Le pire, c’est que ces mauvaises décisions d’achat (si compulsives) sont trop souvent celles qui détruisent plusieurs semaines de comportement d’acheteur responsable!

C’est d’ailleurs ce qui a bien failli m’arriver deux fois en deux ans.

(Je vous parlerai dans un prochain article de ce que j’ai vécu il y a quelques semaines chez Rudsak.)

Mais en attendant…

 

Se libérer de l’image

L’an dernier, j’étais à la boutique Jeans Levi’s à Paris surChamps-Élysées. Je n’avais rien à faire là, car ce magasin vise surtout les plus jeunes que moi… Bref, j’y étais avec ma fille.

Dans cette boutique, tout était fait pour que je succombe et que j’achète quelque chose dont je n’avais pas vraiment besoin.

Du comportement des vendeurs jusqu’à la musique en passant par l’étalage idéal des produits… Tout avait été réfléchi pour me forcer à chercher quelque chose à acheter!

Jusqu’à ce que je me pose sérieusement la question: mais qu’est-ce qui m’arrive?!

Et là j’ai compris. Je me suis alors retourné une dernière fois pour apprécier toute cette fantastique mise en scène autour de moi.

Tout était parfait!

Parfait pour faire succomber un acheteur fragile émotivement… (Ce que nous somme tous à différents niveaux et de différentes façons.)

Tout était pensé pour convaincre un consommateur de combler son vide affectif, par un produit!

Le concept? Lui faire remplacer, mieux encore, substituer une de ses blessures par la consommation.

J’étais sur la scène de mon théâtre. J’y jouais mon propre personnage. Je sentais que j’allais combler là d’un coup toutes mes insécurités – moi qui pensait ne plus en avoir!

 

Mais j’ai résisté, car j’ai compris il y a quelques années… que ressembler à quelqu’un d’autre ne me rendra jamais heureux.

 

J’ai grandi et j’ai découvert le prix à payer à notre humanité qui veut se pavaner de marques et d’objets achetés à crédit.

Je dépense donc je suis, par Roxane Malik

 

 

Sortez vite de cette prison de la consommation, de cette vie artificielle!

Vous vous demandez bien comment arriver à être soi, à se libérer ?

Écrivez-moi ici.

Je répondrai à vos questions en privé.

 

Marc,

crédit photo: 123rf

Marc est coach en bonheur financier et auteur du livre Reprenez rapidement le contrôle de votre vie… financière!
Sa mission est de vous aider à vivre la liberté financière et à mieux vivre avec l’argent que vous avez déjà.