fbpx

« Je ne sais pas quoi faire de ma vie! » – est certainement la phrase que j’entends le plus souvent ces temps-ci, lors de mes ateliers/conférences « Être soi avec son argent ».

Et comme aider les gens à trouver leur mission de vie est un peu (beaucoup!) ma mission de vie, je crois important d’en parler en termes simples et accessibles.

Dans leur vie, la grande majorité d’entre nous ne trouveront pas leur raison d’être et environ 50% ne la chercheront pas non plus!

Je m’adresserai donc à ceux qui se disent: « je ne suis certainement pas ici pour rien!, mais je ne sais pas quoi faire de ma vie… »

 

Quoi faire de ma vie?

Lorsqu’on aborde le sujet de notre orientation dans la vie, tout de suite, on veut une réponse concrète à cette grande question: quoi faire de ma vie? Et on aimerait tant, recevoir en retour, une réponse comme: plombier, traducteur, journaliste, acteur, etc. Mais, ce n’est pas si simple en raison de tous nos blocages et de nos peurs.

  • Je ne peux pas, je n’ai pas d’études!
  • Je n’ai pas d’argent pour me lancer à mon compte!
  • Il faut des contacts pour réussir dans ce domaine…

Autant d’excuses inutiles qui contribuent à augmenter le stress et la confusion. Et tout ça m’empêche de trouver MA solution!

Ce dont on a la capacité de rêver, on a aussi la capacité de le réaliser!

Cette question qui revient tout le temps, qui est restée sans réponse à 25 ans, est-elle encore sans réponse à 35, 45 ou 55 ans? Si la réponse est oui, c’est sans doute que vous tentez de répondre à la mauvaise question.

En fait, au cours des années, la position sociale, les enfants, nos meubles et nos autres biens ne suffisent plus à nous rendre heureux. On ressent un vide…

Et on se découvre une faim de plus en plus grande de savoir notre raison d’être.

Mais, si au lieu de la question  « quoi faire de ma vie? », qu’arriverait-il si on se posait plutôt la question suivante: qui être dans ma vie?

Je sais que c’est mal formulé, c’est pourquoi j’utiliserai plutôt « qui suis-je?« , qui fait appel à une autre question inquiétante: « pourquoi j’existe? »

Ce qui vibre en nous, ce n’est pas un métier ou une profession, mais une mission.

Ce que j’entends par mission?

Et s’il s’agissait simplement de compléter la phrase suivante:

« Je suis ici pour aider les autres à… »

Qui suis-je?

L’erreur la plus commune, c’est de se tourner vers les biens matériels, vers les reconnaissances extérieures comme les titres et les diplômes. Il y a aussi l’argent que je possède. Puis-je vraiment me définir par un compte bancaire, par toutes mes possessions? Suis-je ce que je possède?

Comme la grande majorité des gens ne connaissent pas les fondements de leur mission de vie, cette quête de transformation est orientée vers l’extérieur dans la plupart des cas. On cherche à changer de travail, de relations ou de domicile pour assouvir cet élan. On acquiert d’autres connaissances et développe d’autres habiletés dans lesquelles on tente de s’investir, croyant qu’elles mèneront enfin à la découverte de sa propre mission de vie. Sylvie Ouellet

 

Or, pour agir, pour faire le travail de nos rêves, il faut avoir découvert qui on est.

Il faut avoir connecté avec ses émotions et sentir nos états d’âme face à différentes situations délicates de la vie qui nous font surréagir émotivement.

Pour nous comprendre, il nous faut nous écouter.

Écouter son discours intérieur permet de déceler ses faiblesses. Identifier ses blessures. Et choisir de les affronter!

 

Quel genre de vie voulez-vous?

Et si je vous posais la question: quel genre de vie voulez-vous? Quelle serait votre réponse?

  • Je ne sais pas du tout ce que je veux dans la vie.
  • Je sais surtout ce que je ne veux pas.
  • En fait, je dirige ma vie selon ce que les autres veulent pour moi.
  • Je sais ce que je veux, mais je ne sais pas comment y arriver.
  • Je sais ce que je veux, mais je n’arrive pas à passer à l’action.
  • Quand je décide de passer à l’action, je me laisse arrêter par mes proches qui ne sont pas d’accord.
  • Je sais ce que je veux, mais j’attends que toutes les circonstances soient parfaites.
  • Je sais ce que je veux, je passe à l’action et je n’ai pas peur de me tromper, car je sais que tout n’est qu’expérience.

 

Notre raison d’être

La raison d’être de chacun d’entre nous sur la planète Terre est de redevenir conscients de qui nous sommes véritablement. Lise Bourbeau

Et si notre première raison d’être était simplement cela: trouver qui je suis!

Pour ensuite trouver ma mission de vie. Et de vivre ce cheminement long et pénible, la plupart du temps, qui mène à aider les autres à quelque chose. Ma mission de vie!

J’ai envie de vous poser la question suivante: si tu avais tout l’argent du monde, que ferais-tu de ta vie?

Honnêtement. Écris ta réponse quelque part pour te la rappeler.

C’est le moment d’être vrai. Avec toi-même! Tu es seul à connaitre ta réponse. Et elle restera à toi. À toi seul!

Si vous pensez ou ressentez quelque chose et que vous n’agissez pas en conséquence, vous n’êtes pas vrai avec vous-même et/ou avec les autres. Lise Bourbeau

Trouver sa mission de vie

Les deux jours les plus importants de votre vie sont le jour où vous êtes né et le jour où vous découvrirez pourquoi! Mark Twain

Malheureusement, découvrir sa mission de vie est souvent le résultat du cumul de nos erreurs et de nos souffrances. Jusqu’au jour où on se posera la question déterminante: pourquoi est-ce que je vis ça?

Si je trouve que mon chemin de vie est difficile, je peux tenter d’en comprendre le sens…

Quel est le message central de mes expériences négatives?

Qu’est-ce que j’ai à apprendre de ces évènements douloureux? (Ouf, il faut s’ouvrir…)

Et à qui puis-je en faire profiter, éventuellement?

Bref, là où j’ai le plus souffert, c’est là que je peux aider le plus!

Découvrir sa raison d’être sur terre exige temps et persévérance, mais c’est peu chère payé pour toute la joie et la sérénité que cette démarche nous procure. Puissions-nous savourer chaque moment de cette quête, car ce n’est jamais le résultat qui compte, mais toute la richesse et la beauté du chemin parcouru.

Sylvie Ouellet

Êtes-vous prêt?

Dans la vie, il y a un temps pour tout. Un temps pour souffrir, un temps pour réaliser ce qui nous arrive et un temps pour passer à autre chose… À soi, à être soi!

Vous sentez que c’est le moment pour vous de passer à une autre étape de votre vie? reconnaissez-vous que c’est le bon moment de comprendre, de vous comprendre?

Ou peut-être reconnaissez-vous déjà que les évènements de votre vie convergent souvent vers la même souffrance, vers le même message?

Si c’est le cas, c’est que vous êtes tout près. Tout près, de trouver quoi faire de votre vie!

Aussi, je peux vous aider à avancer dans votre vie.

J’offre des ateliers/conférences « Être soi et trouver sa mission de vie! » au Québec et en Europe. Ces ateliers sont un voyage en vous. Dans ces ateliers, c’est votre voix que vous entendrez, pas moi! Mon but est de vous faire avancer vers… vous!

Dites-moi votre intérêt à participer, ici. Je vous contacterai en privé.

Au plaisir de participer à votre chemin de vie, en vous aidant à répondre à cette question permanente: « quoi faire de ma vie? »!

Marc Blais