Note : Bricoler sans se ruiner est article invité a été écrit par Myriam Moreau du blog Vibrer par l’art

Que dois-je choisir?

La peinture m’intéresse; peinture à l’huile, acrylique ou aquarelle?

J’aimerais aussi beaucoup apprendre à faire du modelage. Quand j’étais petite, j’adorais jouer avec mes pommes de terre pilées et construire des châteaux dans mon assiette!!

Mais, j’ai aussi envie d’apprendre à faire du feutre… L’autre jour, je suis littéralement tombée en Amour avec un bracelet feutré multicolore.

Ahhhhh, je voudrais tout apprendre, j’ai plein d’envies, mais pas les moyens d’y succomber. Car l’achat des cours et de l’équipement, ça coute cher!!

C’est ce que vous croyez?

Laissez-moi démolir ce mythe!!

Si vous êtes de nature curieuse et toujours à l’affut d’une nouvelle technique à apprendre mais que vous hésitez à vous lancer par crainte de voir fondre votre porte-monnaie, j’ai quelques astuces pour vous.

 

Mes astuces pour bricoler sans se ruiner

Tout d’abord, valider votre réel intérêt pour la technique

Il arrive que l’on aime un résultat, mais que la réalisation qui mène au produit fini ne nous plaise absolument pas. Allez voir des vidéos sur Youtube ou encore visitez des ateliers d’artistes.

Au Québec, les Journées de la Culture représentent une merveilleuse opportunité pour découvrir et même parfois pour s’initier à de nouvelles techniques. Et on peut visiter gratuitement des ateliers et rencontrer des artistes qui font des démonstrations sur places et avec qui on peut discuter. C’est idéal pour vérifier notre réel intérêt pour une technique.

Replongez-vous également dans vos souvenirs d’enfants et vos souvenirs plus récents… Car si vous avez toujours détesté vous salir les doigts, la poterie n’est peut-être pas la meilleure idée pour vous!

On simplifie et on décortique les étapes

Suite à vos recherches, vous serez en meilleure position pour déterminer et découper les différentes étapes de production que la technique qui vous intéresse nécessite.

Voici un petit exemple pour bien me faire comprendre. Vous aimez la peinture sur soie et la richesse des couleurs qui miroitent sur ce luxueux textile? Vous aimiez également peindre quand vous étiez enfants? Alors, tout va bien!

Vous poursuivez vos recherches et découvrez que pour peindre des motifs définis sur la soie, on doit délimiter les différentes zones avec de la cire chaude avant d’appliquer la couleur. Et que par la suite, on doit faire fondre la cire pour la retirer du tissu et qu’il faut aussi fixer les couleurs… Aussi, tout d’un coup la peinture sur soie perd de son intérêt, tout simplement parce que vous n’avez aucune patience pour accomplir ces différentes étapes!

Bref, le simple fait de réaliser que ce n’est pas pour vous, peut représenter une belle économie. Car vous pourrez investir cet argent dans un domaine qui vous plaira pour vrai et pour longtemps!

 

Une formation en atelier ou non?

Pour répondre à cette question, il nous faut pousser encore un peu plus loin notre analyse.

Est-ce que le domaine qui vous intéresse nécessite énormément d’équipements dispendieux, comme pour la menuiserie par exemple?

Est-ce que le matériel est dispendieux au point que les erreurs pourraient s’avérer très couteuses? Si la réponse à l’une de ces questions est oui, vous devriez favoriser l’apprentissage en atelier. Et dans ces cas, rien ne vaut les bons conseils d’un professeur qualifié et l’accès à un atelier de travail bien équipé.

Mais si la réponse est non, vous pouvez explorer d’autres façons d’apprendre.

Il existe une foule de vidéos éducatives sur YouTube qui peuvent vous permettre d’apprendre les bases d’une technique.

Un bon livre peut aussi s’avérer tout à fait utile. J’ai d’ailleurs écrit un article sur ce sujet que vous pouvez consulter pour découvrir comment, personnellement, j’aime apprendre avec de bons livres de références.

J’ai aussi un secret de polichinelle à vous dévoiler. Si comme moi, vous n’en avez jamais assez et voulez, malgré tout, toujours explorer un nouveau domaine artistique, il y a d’autres trucs pour dépenser moins…

Si vous avez des enfants, fouinez dans leurs trucs de bricolage !

Vous réaliserez peut-être que vous avez déjà sous la main le nécessaire pour tester votre intérêt. Avant d’investir dans des pinceaux et de la peinture de qualité, faites un peu de gouache avec votre plus jeune.

Avant de courir acheter du fusain et des pastels secs, sortez les craies que vos enfants utilisent pour colorer votre stationnement l’été. Vous pouvez arriver à de très bons résultats en utilisant un carton noir qui fait ressortir et vibrer les couleurs.

Si c’est le modelage qui vous titille, il y a la plasticine qui peut être utilisée ou encore une petite recette de pâte à sel maison. Et pour des résultats plus fins vous pouvez aussi faire une pâte avec de la mie de pain. Adolescente, j’ai gagné mes premiers sous en fabriquant des bijoux avec cette dernière.

Quand vous irez visiter une boutique d’artisanat, poussez votre exploration jusqu’au coin des enfants. Cette section regorge de petits kits d’initiation peu dispendieux qui peuvent très bien faire l’affaire. De plus, ils y sont souvent beaucoup moins dispendieux que dans la section adulte!!

Même si la qualité peut parfois être moindre (et j’ai bien dit parfois), c’est la plupart du temps, amplement suffisant pour une initiation.

 

Questionnez

Autre astuce qui vaut son pesant d’or; questionnez les vendeurs qui sont dans la boutique. Et n’hésitez pas à leur dire que vous êtes débutant ou que vous souhaitez seulement tester un produit ou une technique. Ils sauront vous trouver des aubaines parfois bien cachées dans la boutique.

Armez-vous de patience. La dernière activité en vogue dont tout le monde parle sera moins dispendieuse dans quelques temps…

Quand une autre nouveauté fera son apparition!! Gardez donc en tête ce qui pique votre curiosité et revenez-y plus tard. C’est aussi une bonne façon de savoir si votre intérêt restera aussi ardent et s’il en vaut l’investissement!!

En conclusion, il faut prendre le temps de regarder autour de nous et de fouiller un peu avant de magasiner.

Vous trouverez assurément une foule de possibilités d’être créatif et de bricoler juste sous vos yeux… ou dans vos armoires de cuisines!!

Et si vous vous découvrez une véritable passion pour une activité, il sera toujours temps d’investir dans un équipement de qualité et de réaliser de véritables chefs d’œuvres.

Si vous avez apprécié cet article, partagez-le sur vos réseaux sociaux pour m’aider à répandre le bonheur de créer 😉

 

Myriam Moreau du blog Vibrer par l’art

Crédit photo: Hannah Chapman

Marc est coach financier et auteur du livre « Reprenez rapidement le contrôle de votre vie financière! »

Sa mission est de vous aider à vivre le Bonheur Financier et à atteindre l’indépendance financière.

Marc vous partage ici ses trucs les plus simples et efficaces pour mieux gérer votre argent.

La maitrise de vos finances est indispensable à votre bonheur!

Pin It on Pinterest

Partage cette page!